Spectacle Swing Brassens

Brassens par Uzureau

« Django Reinhardt est le seul musicien que je peux écouter des heures sans me lasser », déclarait Georges Brassens.

Le spectacle Swing Brassens, rencontre entre Yves Uzureau (interprète et comédien), le guitariste Gilles Quétin – maître du swing ! – et la pétulante contrebassiste Anne Gouraud, nous offre un moment hautement musical, bourré d’énergie et de joie : deux heures « authentiques de vrai bonheur » !

LES MUSICIENS

Anne GOURAUD

Anne Gouraud Shrestha

Anne part à l’armée, avec une flûte, dès l’âge de 6 ans, en chantant. À 14 ans, elle change son fusil et apprend la contrebasse. À 20 ans elle quitte Nantes pour Paris, entre au théâtre (espace Acteur) puis au CIM (école de jazz). Elle joue tour à tour dans Paris-Canaille, Les Gros qui Tachent, les Castafiore Bazooka, les P’tits’a, Merci Madame, Martine à la Plage, Urban Sax et Mami Chan Band (durant 13 ans). Avec aussi Les Demi-Frères, les Elles, Rachel des Bois, Fredda, l’école des Filles de Joie, Matthieu Borré, Yor, Jacques Rebotier (toujours et encore ! De l’Omme, La Légende du dodo, Des Feuilles et des feuilles, Chansons climatiques – 2016) et.… Yves Uzureau, elle prend du bon temps. Depuis 2015, son quartet Djazz’elles s’est rétréci en duo avec l’accordéoniste Clarisse Catarino, elles montent leur nouveau spectacle, aidées de Jean-Marie Lecoq : Parlez-vous Djazzelles ? 2016. Si elle avoue, lors d’une interview de Rosy Palmer sur Radio Ouïe-free, marionnette émérite de Pantin, une nette attirance pour l’Azonto et la musique concrète ainsi qu’un faible pour Renaud, tous les styles lui parlent et son horizon musical semble illimité. Son naturel, son dynamisme et sa présence scéniques joints à la précision impeccable de son jeu et à son sens aigu de l’improvisation la place d’emblée parmi les grands, les plus grands.
http://djazzelles.weebly.com/

Gilles Quétin, « la fine fleur de la guitare » !

Photo : Philippe Petit

De formation classique, Gilles Quétin s’oriente ensuite vers le jazz, la bossa, les musiques improvisées, et suit l’enseignement de Pierre Cullaz et Gilles Clément.

Il découvre le jazz manouche en 1992 et accompagne Romane puis sévit au sein de diverses formations dans ce style auprès de Laurent Bajata, Pozzi, Jeff Pourquié, François Parisi…

Depuis plusieurs années il met sa guitare et son sens de l’improvisation et de l’écoute au service de la chanson, notamment dans le répertoire de Brassens où il apporte sa virtuosité et une touche personnelle empreinte de sensibilité. Il accompagne ainsi régulièrement Yves Uzureau, Sandrine Devienne, André Labeur, Marie Volta, et participe à différentes manifestations comme l’Intégrale Brassens, le Festival de Vaison-la-Romaine, les Journées Brassens de Canet, le Festival Brassens de Charavines…

Ce talentueux enfant de Django compose aussi pour le groupe « Les Jacqueline » au sein duquel sa pétulante guitare flirte avec flûte, contrebasse, accordéon et… dessinateurs !